Démoussage professionnel de toitures depuis 1979

Si vous recherchez un partenaire pour le démoussage professionnel et en toute sécurité de votre toiture et la pose d’un enduit protecteur, n’hésitez pas à faire appel à un expert: Group Suerickx. En utilisant des techniques adaptées, nous éliminons les dépôts d’algues et de mousse sans risque de détérioration du toit. Avertissement : démousser soi-même ou confier ce travail à des entreprises peu expérimentées représente de nombreux risques. Chaque type de couverture exige une approche adaptée. Nous démoussons conformément aux techniques recommandées les tuiles béton ou céramique, l’ardoise naturelle et artificielle, les tôles ondulées, etc.

Nous démoussons à la fois les toitures industrielles et résidentielles. Le fait qu’Eternit Belgique fasse appel à nous depuis de nombreuses années pour tous les travaux sous garantie est une preuve de notre savoir-faire.

Pourquoi faire démousser sa toiture ?

Le problème

Au fil du temps, chaque toit se couvre de mousses et d’algues. En plus de son aspect peu esthétique, une prolifération rapide de ces mousses et algues peut gravement endommager votre toit. Il en résulte des infiltrations d’eau, des fuites et une usure plus rapide. Par ailleurs, comme la couche de mousse retient l’humidité plus longtemps, le risque d’apparition de moisissures est plus élevé.

Dans des environnements humides, p. ex. des forêts, ou sur la face nord d’un toit, algues et mousses prolifèrent nettement plus vite.

La solution

Seul un démoussage approfondi de la toiture viendra à bout de ces problèmes. Après le nettoyage de votre toiture, nous appliquons un produit antimousse qui la protégera longtemps des mousses et des algues.

Après le démoussage et l’éventuelle application d’un nouvel enduit, votre toit sera comme neuf. L’enduit protège les surfaces poreuses du toit contre les infiltrations d’eau et les fissures en cas de gel.

Étapes du démoussage de votre toiture

Le démoussage professionnel s’articule autour de trois étapes.

Étape 1 : préparation du démoussage

Avant de passer au démoussage effectif, il convient de contrôler la toiture dans les moindres détails. Nous examinons l’état de la sous-toiture afin de prévenir au maximum les infiltrations d’eau. Nous contrôlons aussi le raccordement à la gouttière.

En cas de grandes quantités de mousse, nous désolidarisons si possible les gouttières ou bouchons les évacuations afin d’éviter d’encombrer les égouts. Cela s’applique aussi en cas d’un puits d’eaux pluviales avec récupération.

Afin de ne rien salir pendant le démoussage, nous déplaçons les éventuels meubles de jardin.

Étape 2 : Démousser avec de l’eau chaude sous une pression moyenne

Le démoussage effectif demande énormément de précautions afin d’éviter toute infiltration d’eau et toute détérioration du toit. Dans la plupart des cas, nous utilisons de l’eau chaude (>80 °C) qui permet d’éliminer les racines des mousses et des algues. La pression moyenne et le débit du jet d’eau varient en fonction du degré de saleté.

Dans le cas d’ardoises, de tôles ondulées ou de tuiles béton peintes, nous lavons à l’eau froide afin de ne pas endommager la couverture.

Pour les même raisons, nous démoussons toujours avec un gicleur à jet plat. Nous orientons toujours la lance de projection d’eau perpendiculairement au plan du toit, de manière à nettoyer suffisamment le dessous des tuiles.

Après le démoussage, le toit est rincé généreusement. Nous éliminons minutieusement tout résidu de mousses sur les fenêtres, murs ou terrasse.

Étape 3 : application d’une couche d’antimousse

Un couche d’antimousse préventive empêche le retour prématuré des algues et mousses. À cet effet, nous utilisons un produit biodégradable. Ce produit est activité chaque fois qu’il pleut.

Grâce à son pH neutre, cette couche antimousse est inoffensive pour le zinc, le cuivre et le plomb. Le produit est appliqué à l’aide d’une pompe basse pression jusqu’à obtention d’une saturation totale des pores des tuiles et des ardoises.

Quand vaut-il mieux combiner le démoussage à l’application d’un enduit ?

Dans le cas de tuiles, ardoises ou tôles ondulées poreuses, il est important d’appliquer un nouvel enduit sur la couverture après le démoussage. Cet enduit protège votre toit et lui donne une nouvelle dimension. Nous utilisons toujours des enduits officiellement reconnus par les fabricants d’ardoises, de tuiles et de tôles ondulées.

La pose de cet enduit intervient aussi en plusieurs étapes très minutieuses.

  1. Préparation nécessaire

Tout comme pour le démoussage, il convient de parfaitement préparer le terrain. Il est possible d’enduire à la brosse ou avec un pulvérisateur sans air. Le choix de la technique dépend de l’environnement et des conditions météo. Les parties à ne pas peindre sont protégées avec du ruban adhésif.

  1. Application d’une couche de primer

Un primer sera appliqué aux toits très poreux, par exemple les vieux toits en tuiles. Viennent ensuite les couches finales. Attention, le primer ne peut jamais être mélangé aux couches de peinture.

  1. Application de la première et de la seconde couches de peintures

L’enduit ne s’applique que par temps sec. Seul un enduit acrylate à base d’eau peut être utilisé. Avant de passer à l’application, il convient de bien mélanger les peintures pour obtenir un produit homogène.

Nous appliquons la seconde couche de couverture une heure après la première en fonction de l’humidité de l’air et de la température.

Contrat d’entretien pour le démoussage de toiture

Un toit démoussé doit de préférence être retraité avec un produit antimousse toiture tous les deux ans. Une fois de plus, vous pouvez compter sur l’expertise de Group Suerickx. Et si, dans l’intervalle, une fine couche de mousse s’était toutefois formée, nous l’éliminerions à nouveau à la brosse dure. Nous obtiendrons ainsi ensemble un toit propre et net.